Nichoir à mésange

Protection des mésanges

 

De la famille des Paridés, les mésanges fréquentent les sous bois, les parcs et les jardins et peuvent être rencontrées partout en Europe, en Asie et en Afrique du Nord. Petits passereaux actifs, au bec court, de forme assez trapue, elles sont arboricoles, insectivores et granivores. Le mâle et la femelle sont semblables.

Certaines peuvent être migratrices comme la mésange charbonnière (Parus major) ou la mésange bleue (Cyanistes caeruleus), d'autres grégaires comme la mésange nonette (Poecile palustris). Le nourrissage hivernal a favorisé leur sédentarisation.

La mésange se nourrit d'insectes et de larves. Son alimentation est complétée en hiver par des graines d'oléagineux (tournesol, sésame, noisette , ...) et de fruits.

Toutes nichent dans les trous d'arbres ou les nichoirs mais elles peuvent également nicher là où on ne les attend pas ! Tuyau, boite aux lettres ... Dès le printemps, la femelle regroupe des tiges, de la mousse, de la laine, des poils afin de constituer son nid et y pondre d'avril à juillet. Le nid sera occupé pendant près de deux mois.

La mésange zinzimule.

Au jardin d'ornement ou au verger, la mésange, grande prédatrice de chenilles, de pucerons, de larves de coleoptères est un allié précieux dans la lutte contre les ravageurs.

Accept

By continuing your navigation, you accept the use of cookies or similar technologies, including third-party partners for the dissemination of targeted advertising and content relevant to your interests.

In order to continue to improve the protection of your personal data, we have updated our privacy policy. Learn more